Le communiqué de presse officiel des 10 ans

Les Grands Prix de la Transparence célèbrent leurs 10 ans avec trois nouvelles déclinaisons et une révolution technologique

Cette 10ème édition des Grands Prix de la Transparence qui a eu lieu hier, mercredi 2 octobre, a récompensé les entreprises championnes de la Transparence en présence de Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre. Pour célébrer cet anniversaire et pour la première fois, les Grands Prix s’ouvrent au-delà des sociétés du SBF120 vers de nouveaux secteurs. L’objectif :  ériger en standards des critères de pédagogie pour une information d’entreprise plus transparente et de meilleure qualité.  

Depuis 2008, les Grands Prix de la Transparence récompensent la qualité de l’information réglementée des sociétés de droit français du SBF120. L’objectif de ces Grands Prix est de permettre aux émetteurs de mesurer chaque année leurs performances en matière de transparence et d’identifier les meilleures pratiques du secteur. Chaque année les critères évoluent, le niveau d’exigence augmente, mais la vocation de ces Grands Prix perdure : la Transparence crée de la confiance et donc de la valeur pour les entreprises et leurs parties prenantes.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée hier soir, mercredi 2 octobre, en présence de Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre, et de plus de 280 invités issus des directions financières, juridiques et conformités des plus grandes sociétés françaises.

11 lauréats au classement Transparence 2019

L’Oréal – Grand Prix toutes catégories (et CAC Large 60)

TF1 – Grand Prix CAC Mid 60

Mercialys – Document de référence

Bureau Veritas – Clarté du document de référence

Total – Charte éthique

Atos – Meilleure progression

Sopra Steria Group – Brochure de convocation

Legrand – Site internet

Carmila – Hors SBF120

Generali – Mutuelles et Assurances

La Financière de l’Echiquier – Asset Management

«  Les Grands Prix sont cette année encore l’occasion de récompenser les efforts de pédagogie et d’accessibilité déployés par les entreprises et de mesurer le chemin qu’il nous reste à parcourir pour une information d’entreprise accessible à tous. Notamment avec le spectaculaire potentiel du déploiement du langage clair en France. Mais cette édition a également été l’occasion d’aborder tous ensemble les tenants et aboutissants de l’entrée en vigueur du reporting électronique harmonisé au niveau européen (ESEF : European Single Electronic Format) : des mesures qui vont faire entrer l’information des entreprises dans l’ère digitale. »  explique Laurent Rouyrès, Président de Labrador et créateur des Grands Prix.

La révolution technologique du langage clair

Afin d’aller plus loin et de donner la possibilité aux entreprises de tester simplement et rapidement la clarté de leur information, Labrador a développé un algorithme permettant d’analyser des textes en temps réel pour leur attribuer une note de clarté, avec statistiques d’axes d’amélioration à l’appui. Un outil qui sera disponible en ligne dans les prochains jours.

*Sociétés entrées au classement 2019

Pour marquer cette 10ème édition, et pour la toute première fois, Labrador a présenté trois nouvelles déclinaisons des Grands Prix de la Transparence.

 

Un premier Grand Prix des lecteurs de la Charte Éthique, en partenariat avec l’IAE Paris-Sorbonne

Première nouveauté, un Grand Prix des Lecteurs en partenariat avec l’IAE Paris Sorbonne et leurs enseignantes-chercheuses. Quelques 90 étudiants ont passé au crible, via une grille de lecture, toutes les chartes éthiques du panel afin d’en évaluer la compréhension, l’accessibilité et au final la rétention d’information.

Deux Grands Prix Transparence sectoriels : Assurances et Mutuelles (rapport prudentiels) et Asset Management (site internet) 

Labrador étend cette année sa notation de la Transparence aux métiers de l’assurance mutuelle et prévoyance, et de la gestion d’actifs, afin de valoriser les professionnels qui diffusent la meilleure qualité d’information règlementaire aux assurés et aux investisseurs, et d’introduire des standards de bonnes pratiques au sein de ces secteurs.

En effet les mutuelles doivent désormais publier leur rapport sur la solvabilité et la situation financière (SFCR). Mise en place depuis 2017, cette obligation faire pencher les assurances et mutuelles vers plus de transparence et de protection de leurs clients. Pourtant l’information de ces rapports apparaît comme disparate dans leur accessibilité et leur composition. Les Grands Prix Rapports Prudentiels ont donc vocation à structurer les rapports prudentiels : une première permettant de mesurer le chemin parcouru et encore à parcourir par rapport aux entreprises cotées. 

L’initiative de la déclinaison des Grands Prix Asset Management a quant à elle été lancée de concert par Labrador et OPCVM 360, le portail de référence du secteur des fonds et outils investisseurs. Elle émane d’un constat : l’information qualitative relative aux OPCVM (Organismes de placements collectifs en valeurs mobilières) reste diffuse, peu structurée et peu accessible au grand public. Ce prix doit donc permettre aux investisseurs d’identifier les acteurs les plus transparents selon des critères reconnus et importants, pour offrir un outil de comparaison efficace et ainsi promouvoir les bonnes pratiques.

Un nouveau Grands Prix Transparence du Document de Référence Hors SBF120 

Parmi les innovations marquantes de l’édition 2019, un Grand Prix de la Transparence du Document de référence pour les sociétés hors SBF 120 a ainsi été inauguré hier soir. Toutes les entreprises hors SBF, cotées ou non, réalisant un document de référence ont pu ainsi se mesurer aux meilleurs.

« Cela fait 10 ans que les Grands Prix de la Transparence récompensent la qualité de l’information réglementée des sociétés de droit français du SBF 120 et nous sommes fiers d’avoir remporté trois paris. Le premier est celui d’une démarche constructive où l’identification des meilleures pratiques a un effet d’entraînement pour tous. Notre deuxième pari a été celui de faire le choix de critères exclusivement objectifs, publics et comparables. Enfin notre troisième pari a été celui d’inscrire le document de référence « à la française » comme une norme en Europe, alors même qu’il était très critiqué à ses débuts » commente Laurent Rouyrès.

L’étude Transparence 2019 : 201 critères publics et objectifs et 25 pour le Langage Clair, et plus de 50 000 données

L’Étude Transparence est labelisée par Bureau Veritas Certification, organisme indépendant. Elle est menée chaque année par les équipes de Labrador sur l’ensemble des documents publics d’information des sociétés de droit français du SBF 120, soit 110 entreprises, et depuis cette année sur 20 entreprises Hors SBF120, 17 sociétés d’assurance et de mutuelle et 95 sociétés de gestion d’actifs.

En 2019, plus de 50 000 données ont été collectées, selon une méthodologie fondée sur quatre piliers définis avec le régulateur :

  • Accessibilité : trouver rapidement les informations complètes
  • Précision : obtenir l’intégralité des contenus réglementaires et les informations complémentaires utiles à leur compréhension
  • Comparabilité : détenir une information dont la présentation permet une comparaison rapide entre les émetteurs grâce au strict respect des normes réglementaires ou de marché
  • Disponibilité : disposer de toute l’information le plus tôt possible, en français et en anglais, dans tous les formats (papier, web…), pour ne favoriser ou défavoriser aucun lecteur

Quatre supports d’informations réglementée

Les Prix sont attribués à l’issue d’une étude effectuée au travers une grille d’analyse de 205 critères répartis sur les 4 documents examinés :

  • Document de référence
  • Avis de convocation
  • Site Internet
  • Charte Éthique

Un comité scientifique indépendant

Un comité scientifique, composé de 10 personnalités indépendantes issues d’organismes et d’associations représentant les utilisateurs de l’information, garantit la neutralité et l’équité du classement. Chaque année, le comité scientifique se réunit à plusieurs reprises dans les mois précédents l’élaboration de l’étude afin de participer à l’évolution de la méthodologie et des critères. Puis, une fois les données collectées et analysées, il valide les résultats de l’étude et le classement.

Ces critères sont accessibles à tous et permettent d’établir un classement objectif validé par le comité scientifique des Grands Prix de la Transparence composé de personnalités indépendantes.

Ce comité réunit :

  • Valentine Bonnet (Responsable du gouvernement d’entreprise et de la déontologie de l’Association française de la gestion financière),
  • Martine Léonard (Présidente de la Commission Développement Durable et Analyste ISR à la Société française des analystes financiers),
  • Alain Baetens (Head of Large Caps Euronext Listing Paris),
  • Aldo Sicurani (Secrétaire Général de la Fédération des investisseurs individuels et clubs d’investissement),
  • Sylvie Lucot (Membre du bureau et du conseil fédéral de la Fédération française des associations d’actionnaires salariés et anciens salariés, membre du Collège de l’AMF) relayée par Charles Keller,
  • Clémence Décortiat (Responsable de la Communication à l’Institut français des administrateurs),
  • Alain Pithon (Secrétaire Général de Paris Europlace),
  • Bruno Beauvois (Délégué Général de la SFAF),
  • Hervé Chefdeville (Administrateur de l’Association pour le patrimoine et l’actionnariat individuel),
  • Véronique Magnier (Directrice et Professeur Chercheur à l’Institut droit éthique patrimoine, université Paris Saclay).

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur les sites internet des Grands Prix et de Labrador :

www.grandsprixtransparence.com

www.grandsprixtransparence-am.com

www.labrador-company.fr

Les vidéos de la soirée seront disponibles très prochainement sur la chaîne Viméo de Labrador Company 

Pour suivre l’actualité de Labrador sur les réseaux sociaux, rendez-vous sur Twitter et sur Linkedin

 

 

À propos de Labrador

Leader en France et plusieurs fois primée aux Etats-Unis, l’agence conseil en communication réglementée Labrador milite au quotidien depuis 1992 pour une information d’entreprise plus pédagogique et transparente, à la fois créatrice de confiance pour les parties prenantes et de valeur pour les entreprises. Elle déploie pour eux des prestations innovantes, sécurisée et sur-mesure de conseil, d’édition et de traduction, afin de transformer leur obligation d’information réglementaire – qu’elle soit financière, juridique ou éthique – en une opportunité de communication. Labrador est un entreprise française indépendante qui rassemble plus de 30 expertises métiers, structurées autour d’un laboratoire de recherche et de deux agences : Labrador Information Design (Agence Conseil en communication réglementée et ergonomie de lecture) et Labrador Langage Language Services (Agence de Langage Clair et Traduction). Labrador Maverick est le laboratoire de recherche en information d’entreprise du Groupe. Il rassemble, teste et diffuse les connaissances et innovations qui valorisent durablement l’information d’entreprise réglementée et sensible.   

Contacts Presse – Agence Epoka

Anne-Florence Blangier : afblangier@epoka.fr – 01 45 49 32 49 / 06 38 43 73 02

Alix Bourgeois : abourgeois@epoka.fr – 01 45 49 29 79

Télécharger le communiqué

Leave a Reply